Ralentir… pour réussir

Depuis le 1 juillet, nous sommes amenés à expérimenter de rouler à 80 km/h au lieu de 90 km/h sur les routes sans séparateur central.

J’ai été le premier à râler : « pas le temps ! »

Et pourtant, l’intention est là : ralentir les véhicules pour réussir à sauver des vies.

Ralentir… pour réussir.

Et si c’était là, la parade, dans un monde plein de « trop » : trop de mails, trop de SMS, trop d’activités, trop d’applis dans son téléphone, trop d’objets, trop de sollicitations, trop d’outils de management, trop d’outils pour gérer le « trop » … ?

Ralentir… pour réussir, mais pour réussir quoi ? Réussir à vibrer, réussir à écouter son cœur, réussir à s’ancrer dans le présent. Peut-être simplement pour réussir sa vie au lieu de courir à vouloir réussir dans la vie…

Ralentir… pour apprécier le parfum de ce vin, pour permettre à ce que je regarde d’exister, pour lever le rideau de Faire et laisser émerger le spectacle de l’Être.

Et si ralentir était un choix, une réponse éclairée, une démarche consciente qui se décide pour reprendre le pouvoir sur son existence ?

Alors en route, à 80 km/h, vers un art de vivre au quotidien…

Et pour éviter le risque d’être moi aussi dans le « trop » d’une newsletter qui prend trop de temps à lire, je m’arrête ici pour vous permettre d’expérimenter, de vivre, d’Être.

Jean-Pierre FIASSON

Co-Dirigeant de COHELIANCE

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *