Soyons tomates !

De retour d’un séminaire à Etretat, je prends le train à Bréauté et voici ce que je découvre au milieu des rails :

Un pied de tomates cerises rougeoyant au soleil.

Un train passe : les tomates sont chahutées et doivent être massacrées ! … mais elles réapparaissent, toujours là.

Comment, dans cet environnement, une telle merveille est-elle possible ?

Car je l’ai vécu comme une merveille : au milieu de la caillasse, des rails, des vieux journaux jetés là, des trains qui passent et repassent, s’arrêtent sur place … la vie pousse et resplendit !

Alors cela m’a donné envie de faire un lien avec ce que j’observe dans les entreprises : régulièrement dans un univers où les relations sont parfois « caillouteuses », où l’environnement peut sembler aride ou dégradé, où les rails se transforment parfois en murs, je rencontre des raisons d’y croire :

  • Cette entreprise apparemment « engluée » dans les conflits et les réorganisations à répétition trouve l’énergie de revisiter ses fondamentaux et sa vision d’avenir
  • Ce salarié « bouc émissaire » enserré au milieu de rails froids et coupants, à l’issue d’un coaching rebondit sur un autre projet
  • Cette équipe de direction qui voit les ventes de l’entreprise dégringoler mais dont le directeur garde confiance et organise un séminaire pour relancer l’activité
  • Ces deux collègues qui n’imaginaient pas travailler ensemble sereinement un jour découvrent que leurs différences sont une force et une belle complémentarité

Alors, j’ose la formule 😊 : « soyons tomates » dans notre univers même si celui-ci peut parfois être gris et sembler figé ; soyons des tomates qui continuent à grandir, à rougir, à resplendir !

Olivier LAVAL

Co-dirigeant de Coheliance

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *